Louise Hubinont est une artiste belge qui façonne sa personnalité artistique entre autres au travers du thème de la complexité des comportements humains faisant face à la pression de la vie quotidienne. Une diversité de langages se répondent pour raconter ensemble une histoire faite de d’échecs, d’admiration, de rage et de douceur. Si les arts imprimés (tout spécialement la lithographie et l’alugraphie) sont une base dans son travail, l’artiste se dirige vers une pluridisciplinarité de son œuvre.

Louise Hubinont tente l’impression d’une feuille de soie, RHoK, 2018.

Elle a récemment été récompensée par le prix de gravure de La Louvière en 2019 (Belgique, FWB) pour son projet BOYCOTT et par la Maison Pelgrims (Sain-Gilles, Bruxelles) en 2020 pour son projet HIDDEN.

Sur une longue période – et avec des périodes d’intermittence – elle a travaillé avec des encres lithographiques à un niveau conceptuel et abstrait. Elle a notamment réalisé une étude graphique sur la «peau de crapaud». En séchant, l’eau laisse une trace de son passage, les motifs que l’eau dessine sont une discussion entre les intentions de l’artiste et les désirs de l’eau elle-même.

Dernièrement, l’artiste travaille sur les outils porteurs d’énergie positive.
« De ces choses que l’on voit , que l’on touche et qui nous portent comme par magie, qui nous donnent confiance en nous et nous renforcent, nous solidarisent».

Parmi ses dernières créations :

Expérience «on going» invitatnt les participants à imprimer la trace de leur visage dans un papier de soie (HIDDEN) 2020. Extrait ici.
une installation de de 50 feuilles de papiers de soie (BOYCOTT),
Une batte de base-ball gravée et enluminée de messages d’amour et de solidarité (POUR MICHELE),
un rituel de célébration satirique de cérémonie de paratage de larmes (CHEERS TO THEIR TEARS)
Liasses de billets imprimés à l’envers et emballés dans un papier de viande (DO YOU NEED CASH?) avec Islin Lucrezia

BOYCOTT

Alugraphies sur papier de soie, 50x70cm, mouvement en live par la danseuse Lisa Coppi

BOYCOTT – Un projet récompensé par la Fédération Wallonie Bruxelles
Pendant des mois, l’artiste s’est acharnée à reproduire un portrait (voir projet «SUBMERGEES»). Les échecs techniques et humains ont été si nombreux que cela en est devenu étrange. Il lui a semblé que quelque chose sabotait la réussite du projet : «L’image prend la fuite» explique-t-elle. «La question qui m’anime est de savoir pourquoi elle refuse de se laisser imprimer.» L’image vit, elle est autonome, elle résiste. « Cette image m’impressionne, elle parvient à faire tout ce que je ne sais pas faire dans ma propre vie. Je me rends compte aujourd’hui que nous ne sommes pas des victimes d’un système de pression, mais bien des héro.ïne.s qui parviennent à vivre librement à ses côtés.» L’aspect vivant de sa démarche s’est alors imposé et la forme performative est née. Le projet a été baptisé «BOYCOTT» et a remporté le prix de la gravure et de l’image imprimée de la Fédération Wallonie Bruxelles en 2019.

Extrait de la performance BOYCOTT (60 min) interprétée par Lisa Coppi : une femme répète une séquence simple, sans arrêt pendant une heure. Ixelles, septembre 2019.

S’acharner pendant des mois à reproduire son portrait et constater qu’elle résiste, qu’elle refuse. L’image prend la fuite.

Pourquoi refuse-t-elle? Est-ce l’idée d’être mise sous pression? Est-ce l’idée de prendre une forme que quelqu’un lui impose? Ou encore celle de s’intercaler dans une série ou d’être mise sous cadre et pendue au mur? Peut-être est-ce un refus de se figer dans le temps, ou de se rendre disponible pour les autres?

L’image vit, elle est autonome, elle résiste, elle s’impose. Elle m’impressionne.

DO YOU NEED CASH?

«LET’S DRINK TEARS FROM FORBES LIST GUYS» performance invitant les participants à célébrer un rituel, une flûte de larmes à la main.

“DO YOU NEED CASH ?” Petit livre pour se renverser. En collaboration avec Islin Lucrezia De Fraye.

Série de pavés dédicacés. 2019.


SUBMERGEES

Alugraphies sur papier Zerkall 50x70cm

Céline – Alugraphie 50×70 sur papier Zerkall
Annette – Alugraphie 50×70 sur papier Zerkall
Else – Alugraphie 50×70 sur papier Zerkall
Else blue – Alugraphie 50×70 sur papier Zerkall
Josep, Alugraphies 50×70, 2017
Anne-Sophie – Photographie digitale 29×29 cm – 2018

Ci-dessous : série de portraits, 10x15cm, Alugraphies, 2018

PEAU DE CRAPAUD

Etude graphique en lithographie sur la «peau de crapaud». En séchant, l’eau laisse une trace de son passage, les motifs que l’eau dessine sont une discussion entre les intentions de l’artiste et les désirs de l’eau elle-même.

Back to Top